26/03/2008

Alerte aux pesticides

Une étude publiée par le Pesticides Action Network-Europe, portant sur une quarantaine de vins européens, révèle la présence de résidus de pesticides et fongicides potentiellement dangereux pour la santé et la fertilité. Les vins bio sont moins touchés (on note la présente d'un pesticide dans un seul vin bio, alors que la moyenne est de 4 pour les vins non-bio, et l'on peut aller jusqu'à 10).

Les analyses ont été effectués par des laboratoires privés indépendants. 

Le niveau de prix ou de notoriété du vin ou de son AOC ne semble pas influer grandement sur les pesticides, puisque dans l'échantillon figuraient trois crus classés de Pessac-Léognan et Saint Estèphe, dont un vin à plus de 200 euros la bouteille, et qu'à l'arrivée, on y note la présence de 2 à 5 résidus de pesticides différents.

Aucun des vins ne présentait un taux de résidu supérieur à la limite légale fixée par l'Union Européenne, mais le Pesticides Action Network demande une action des Pouvoirs publics, mais aussi des metteurs en marché et distributeurs pour diminuer drastiquement les doses de pesticides utilisées en viticulture. Le Network fait remarquer que les molécules employées ces dernières années sont potentiellement beaucoup plus dangereuses.

 

On attend les réactions des vignerons et de leurs mandants sur un thème éminemment sensible.

 

 panint_logo

Plus d'info:  http://www.pan-europe.info

17:05 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

difficile, d'obtenir l'info complette J'ai lu l'information (qui n'est ni nouvelle, ni surprenante, malheureusement)sur Spiegel-online hier. Depuis, j'ai essayé plusieurs fois, de télécharger la version complète de l'étude, mais il y a un bug, qui empêche d'obtenir le document...

C'est surtout la question de la synergie des différents résidus dans l'organisme, qui va poser un problème. Pour l'instant, les autorités minimisent l'importance, on soulignant, que les toxiques ne dépassent pas les seuils autorisés, mais il n'y a à ma connaissance pas d'études sur cette accumulation de cocktails assez explosives...

Que les faits sont connus se voit déjà, quand on cherche sous résidus de pesticides sur le Web, il y a un bon nombre d'articles sur les méthodes plus au moins performants, de les éliminer des vins après coup.

Écrit par : Iris | 27/03/2008

Écrire un commentaire