22/09/2009

Bientôt le Nouveau !!

Cette année on pourra en boire les yeux fermés… de plaisir bien sûr !
J’y suis allé, j’ai vu, j’ai dégusté. Cette année, en Beaujolais, la vendange est saine, mûre et de qualité, il n’a pas fallu chaptaliser. Les jus en fermentation portent des robes sombres, d’un violet noir intense. Le fruit est au rendez-vous, tout aussi intense, bien nuancé des floraux iris et pivoine, caractéristique des Gamay bien nés.
Me voilà enthousiaste et l’enthousiasme, cela se partage.

Vendange au Domaine de la Madone

Vendange au Domaine de la Madonne

Si d’aventure, le petit nouveau qui va sortir bientôt vous plaît, n’hésitez pas à tâter des crus, aux alentours de Pâques, moment où les premiers à boire apparaîtront. Goûtez-les et gardez-les! Leur structure le permet. 2009 est le premier grand millésime de garde du siècle.
Que ceux qui croient que les Beaujolais se boivent et se pissent se jettent la première rasade.

Heureux ceux qui aiment quand ça morgonne, qui ouvrent un Saint-Amour de l’année de leur première rencontre, qui se délectent d’un Juliénas retrouvé dans la cave du père. Le Gamay est bien plus complet qu’il n’y paraît au premier jet…

Marc Vanhellemont

20:08 Écrit par In Vino Veritas dans Bourgogne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.