12/11/2009

In Vino Veritas: ne pas confondre

Voici ce que nous lisons sur le site de nos amis de www.vitisphere.com:


"Avec In Vino Veritas, BASF s’engage pour la viticulture

En tant qu’acteur majeur du marché de la vigne, BASF Agro contribue et participe activement à sauvegarder et développer la tradition et la culture de la vigne et du vin. Dans sa démarche, BASF raisonne la protection phytosanitaire en y intégrant non seulement le respect de la tradition vinicole, mais aussi les nouvelles exigences du marché (quantitatives, qualitatives, environnementales et sanitaires).

BASF ne s’arrête pas à l’application de produits sur la vigne et tient compte de l’ensemble des mécanismes de production et de transformation du raisin, pour participer au développement pérenne/durable des entreprises viti-vinicoles.

Pour traduire son engagement dans la filière et expliquer sa démarche, BASF vient de lancer son site :  www.invinoveritas-basf.com.

Innovation, Proximité, Qualité, .... et Défense de la culture du vin sont les 4 valeurs de BASF en vigne :
- Innovation : avec un budget de 300 millions d’euros, plus de 1 200 chercheurs, 8 stations expérimentales réparties sur 4 continents, BASF se donne les moyens de trouver des solutions pour demain.
- Proximité : une équipe Vigne, spécialement dédiée, de 60 spécialistes pour accompagner la distribution agricole au quotidien dans le respect des spécificités du vignoble et des conditions locales.
- Un développement produit confronté très tôt à la question de l’impact sur la Qualité des vins. Il s’agit de faciliter l’application du principe formulé par Emile Peynaud : «Donnez-moi de beaux raisins, bien sains, bien mûrs et je vous ferai de bons vins». BASF veut être le promoteur de la qualité et partager cette approche avec l’ensemble de la filière.
- «Le vin est notre culture, défendons-la» est aussi complètement d’actualité, avec le concours « les Vins-cœurs » initié depuis 2008. Depuis 2 ans, BASF met en avant, avec l’aide de ses distributeurs des vins plaisirs issus de toutes les régions de France. Ainsi en 2009, plus de 380 vins ont été dégustés à l’aveugle avec les viticulteurs qui les ont produits et les distributeurs qui les ont sélectionnés pour en choisir 6 et les faire connaître largement : 6 Vins-cœurs ont été « médaillés ». Certains sont aujourd’hui référencés à la cave de BASF, en Allemagne. Retrouvez l'ensemble de ces vins sur le site www.invinoveritas-basf.com.

«Belles sélections, échanges et moments de convivialité forts. Beaucoup de «petits bonheurs» partagés autour d’un savoir-faire réel et d’une passion quasi amoureuse. À l’heure où notre filière est attaquée, ensemble nous choisissons de défendre la Culture de la vigne et du vin au travers de la promotion de la qualité !» témoigne Pierre-Antoine Lardier, Responsable marketing de BASF."

Fin de citation.

basf



Que les choses soient claires:

Notre magazine In Vino Veritas ne s’engage en aucune manière avec BASF


Ni avec aucune société phyto. Grâce à elles, 90% du vignoble sont devenus «terre morte», même si le mot terroir est toujours dans les bouches de tous le vignerons (ah, le marketing terroir...). Après avoir inventé la «lutte raisonnée», qui est une vaste fumisterie pour vendre leurs camelotes (la France reste toujours leader au niveau de l’utilisation des produits phytos dans la vigne, loin devant les autres types d’agriculture, et loin devant les autres grands pays prodcuteurs de vins), voilà t-y pas que ces fossoyeurs de l’agriculture et de la nature emploient le nom de votre revue préférée pour dédiaboliser leur sombre dessein! Ne vous en faites pas, le service juridique d’IVV prend les choses en mains.

A quand les levures pour vins biodynamiques de Monsanto? Les vrais greffons pré-phylloxériques garantis de Bayer? Les copeaux d’inox pour vins trop boisés de Winerescue.com?

Philippe Stuyck,

Rédacteur en Chef, In Vino Veritas

 

06:17 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci J'avoue que je me suis sentie assez déboussolée jusqu'à la lecture finale du petit texte d'IVV !
Juste une remarque: moi qui travaille aussi sur les produits alimentaires de toutes origines, je dois, comme je l'espère au moins une partie de mes confrères-consœurs, ouvrir en permanence l'œil, et le bon ! Nous sommes envahis de produits "éthiques", "bios", "durables"... qui n'ont absolument pas les qualités requises pour épargner la planète. Il n'y a pas que dans le monde du vin...
Merci pour cette info.
Adeline

Écrit par : Adeline | 12/11/2009

Les commentaires sont fermés.