14/06/2010

AOC Châteaumeilleur

Reçu de l'Interprofession des Vins de Loire, ce communiqué de victoire:

Châteaumeillant devient AOC Châteaumeillant


"Après 19 ans d’attente, l’appellation Châteaumeillant obtient enfin l’AOC par vote à l’unanimité lors du Comité National des Appellations d’Origine viticole de l’INAO, qui se déroulait à Angers le 9 juin 2010. Dans quelques semaines le décret sera publié au Journal Officiel et la récolte 2010 sera alors en AOC.

Un peu d’histoire...
L’origine du vignoble se situe au Ve siècle. Châteaumeillant fut le Meylan des Bituriges avec la vigne biturica, le Mediolanum de Peutinger, nœud routier gallo-romain, véritable entrepôt d’amphores.
 
Grégoire de Tours mentionne le vignoble dès 582. De 1220 à 1275, des chartes de franchises réglementent le bon vin, les corvées et le ban des vendanges. Ce dernier existe toujours.

La réputation de Châteaumeillant s’est établie grâce à son célèbre « gris », vin issu du pressurage immédiat des raisins de gamay.

Les qualités de ces vins seront reconnues en 1965 par un arrêté qui consacrera le vignoble VDQS : vin délimité de qualité supérieure.
 

Le vignoble
Le vignoble de Châteaumeillant est basé sur 7 communes : Châteaumeillant, St-Maur, Vesdun (dans le Cher), Champillet, Feusines, Néret, Urciers (dans l'Indre). Il produit des rouges et des rosés issus de terroirs très typés (assemblage de Gamay noir à jus blanc majoritaire et Pinot noir à concurrence de 40%).  Il compte une centaine d’hectares et une production d’environ 4500 hectolitres et rassemble 8 vignerons et une coopérative (qui regroupe une vingtaine d’adhérents)


Le vignoble de Châteaumeillant est planté sur des terres siliceuses à dominante sableuses et sablo argileuses. Les sous-sols sont constitués d’une assise métamorphisée comportant principalement des grès, des micaschistes et des gneiss.

Pour Pierre Picot, Président du Syndicat Viticole, le fait d’obtenir l’AOC après autant d’années d’efforts pour l’ensemble des vignerons (qui ont toujours travaillé leurs vignes et leurs vins en suivant la réglementation de l’AOC), apporte au vignoble de Châteaumeillant une notoriété importante: il accède à la cour des grands ! C’est la reconnaissance pour l’ensemble des vignerons de Châteaumeillant, d’un travail collectif qui place Châteaumeillant comme AOC la plus centrale de France."


Souhaitons bon vent à la nouvelle AOC, et surtout bons vins...

Mais au fait, pourquoi ces 19 ans de purgatoire, et quelle amélioration soudaine justifie aujourd'hui cette consécration? Avons nous manqué un épisode?

Il y a-t-il un lien avec la disparition des VDQS? Ou bien sommes nous mauvaises langues?

01:00 Écrit par In Vino Veritas dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aoc, loire |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.