04/08/2010

PETITE RÉCOLTE EN VUE EN FRANCE

Selon France Agrimer, la production française 2010 de vin sera légèrement supérieure à celle de 2009 (47,3 millions d'hectolitres contre 46,7 millions). Mais inférieure à la moyenne des cinq dernières années. En cause, un "léger retard par rapport à la précocité habituelle des vendanges" (d'aucuns parleraient de retour à la normale, mais c'est une question de point de vue), et les arrachages de vignes.

Sur ces 47,3 millions d'hectolitres prévus, France Agrimer nous annonce déjà que 22,9 millions d'hectolitres devraient être déclarés en Appellation d'origine protégée (AOP) et 16,6 en autres vins.

Deux réflexions: primo, comment sait-on déjà quelle proportion de la production des zones AOC méritera le label?

Secundo: près de la moitié du volume sous AOC, c'est beaucoup trop si l'on tient à ce que cette catégorie reste la pointe de la pyramide qualitative. Tiens, c'est comme si 50% des candidats obtenaient le bac - désolé, mauvais exemple.

22:30 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité, Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.