23/01/2011

Vous avez dit "équitable"?

Voila, je suis au Cap. Changement de paysage, changement de langue, changement de saison. La totale.

Avant d'aller manger sur le Waterfront, sans doute dans un petit restau Capemalay, pour bien s'imprégner d'une des couleurs locales, je vous raconte très vite ma dernière découverte.

Fair Hills.jpgFair Hills

Sur South African Aiways, cette nuit, j'ai bu le sauvignon 2009 de Fair Hills. Fair Hills, c'est une marque du réseau Fairtrade, le Commerce Equitable, qui veille à ce que les travailleurs reçoivent une juste rétribution pour leur boulot - tiens, il faut croire que les autres sont mal payés, en Afrique du Sud, il faudra que j'enquête.

En tout cas, je suis content d'apprendre qu'un peu du prix du vin que j'ai bu ira à une bonne cause. Mais je serai encore plus content si le vin était bon. Hélas! Il était oxydé, éventé, vulgaire, l'acidité mal fondue, sans oublier un arrière goût à réveiller un gnou (poussière, lavette, chien mouillé). La contre-étiquette parlait de "vibrant wine". Pour moi c'était plutôt "shaky". Je n'ai pas bu la moitié des 18cl.

Peut-être qu'on devrait augmenter le winemaker?

Mauvaise pioche, en tout cas, pour South African Airlines. Une compagnie aérienne, c'est un peu la vitrine d'un pays, et là, ce qui est en vitrine est non seulement peu représentatif, mais même carrément rébarbatif.

Vouloir mettre en avant le socialement correct, surtout dans un pays erncore aussi inégalitaire que le "Pays Arc en Ciel", pourquoi pas?

Sauf si c'est une excuse pour la médiocrité. Le commerce équitable doit être équitable pour le client aussi.

 

Hervé Lalau

23:33 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.