18/04/2011

Primeurs de Bordeaux, Septième journée

Une journée réservée aux blancs secs, ceux de l’Entre Deux Mers, d’une part, ceux de La Grappe, d’autre part, plus quelques autres Bordeaux.
C’est assurément un bon millésime pour les blancs secs. Avec moins de puissance et de chair que les Graves ou Pessac Leognan, les Bordeaux blancs et Entre Deux Mers sont croquants, pleins de fruit frais et floraux avec de belle fraîcheur.

En Entre Deux Mers nous pouvons noter Haut Pougnan, Nardique Lagravière, Lestrille Capmartin, et surtout Fontenille,  Bonnet, et La Tour de Mirambeau.
 
En Bordeaux blancs, épinglons Parenchère, Charmes Godard et Pétrus-Gaïa.

Fabian Barnes

Commentaires complets dans IVV 147 (version papier), à paraître dans quelques jours... Surveillez votre boîte ou vérifiez votre abonnement...

20:28 Écrit par In Vino Veritas dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.