03/05/2011

A Cahors, Ad Vini joue la carte de la revalorisation

Le site de conditionnement dl RVSO, racheté par Advini, va être fermé et ses activités transférées vers celle d'Ad Vini à Saint Emilion pour les bouteilles de verre, et vers Saint Félix de Lodez pour les BIB. 

Seuls une vingtaine de salariés resteront en poste à Cahors chez Rigal-Reutenauer. Mais en contrepartie, Ad Vini entend mettre toute sa force de vente au service de ses Cahors. Sa statégie sera fondée ur une revalorisation des produits, et une diminution de l'offre premier prix.

00:56 Écrit par In Vino Veritas dans Sud-Ouest | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.