25/08/2011

Osons, Osoyoos!

C'est la nouvelle de la semaine (il faut croire que les agences de presse sont en mal de scoop). Les Indiens Osoyoos font faire du vin. Et ils seront les premiers. Indiens. On parle de l'Amérique du Nord, bien sûr; parce qu'en Amérique latine, il y a déjà des précédents.

Le scoop, ce n'est pas qu'ils cultivent de la vigne - les Indiens sont propriétaires de grands territoires, au Canada, et en particulier les Osoyoos, en Colombie Britannique. Alors depuis assez longtemps, ils vendent leur raisin à d'autres. Non que la tradition indienne du vin remonte à Pocahontas, mais bon, il faut vivre avec son temps. A mesure où les Français désaprennent le vin, par exemple, les Chinois et Indiens s'y mettent. On appelle ça les vases communicants.

Depuis 2002, les Osoyoos ont même leur propre chai, et ils vendent donc leur propre production, dans leur propre réserve (est-ce donc ça, un Reserve Wine?) et dans leur propre complexe hôtelier. C'est que les Indiens d'aujourd'hui ont le sens du marketing. D'ailleurs, les grands piliers qui annoncent les supermarchés et les pompes à essence, au bord de nos routes, ne s'appellent-ils pas des totems? Mais c'est une autre histoire.

La nouveauté, et ce qui justifie l'encre (et même les videos) que l'on déverse à ce sujet de Kanaal Z à Facebook,en passant par Afrique Expansion, c'est que c'est un Osoyoo qui va vinifier le vin.

Et s'il était meilleur que l'Osoyoos Larose, le vin de la "joint venture" franco-canadienne, dans cette même région de l'Okanagan?

C'est en tout cas possible de faire autre chose. Espérons d'abord que les Osoyoos, qui sont très doués dans la sculpture sur bois, auront la bonne idée de faire des statuettes avec les trop nombreuses barriques importées dans la région.

Prochaines étapes, et prochain scoops: des vins de glace faits par de vrais Inuits. Des vins parisiens faits par de vrais emmerdeurs. Des vins danois faits par les chiens du même nom. Des vins de Lesbos faits par des vrais Lesbiens.


00:25 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.