11/11/2011

Dégustation : Aubert de Villaine ouvre un bourgogne du XVIIIème

villaine.jpgVendredi 4 novembre, le domaine de la Romanée-Conti organisait une dégustation historique, celle d'un bourgogne qui daterait du XVIIIe siècle. La bouteille intacte et dégustée en petit comité avait été retrouvée en 2006 dans les ruines de l'abbaye de Saint-Vivant par un compagnon entrain d'effectuer des travaux de déblaiement pour l'association présidée par Aubert de Villaine, propriétaire de la Romanée-Conti. Le bouchon avait alors été recouvert de cire pour une meilleure protection. Archéologues et historiens ont évoqué plusieurs hypothèses liées à "la recontruction des caves entre 1768 et 1772 par les moines [qui occupent l'abbaye] et compte tenu des démolitions et travaux faits début XIX e siècle par les propriétaires suivant, on peut estimer que cette bouteille a sans doute été enterrée fin XVIII e siècle, d’autant qu’on retrouve des bouteilles en verre de ce type en Belgique, à partir de 1770", explique le Journal de Saône-et-Loire. Près de 240 ans plus tard, la bouteille presque pleine au vin couleur corail renferme encore des arômes même si l'acidité se ressent en bouche. (Vitisphère)

08:09 Écrit par In Vino Veritas dans Bourgogne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.