16/02/2012

La France retrouve son rang de premier producteur de vin en Europe

Avec une récolte 2011 de quelque 50 millions d'hectolitres, en hausse de 11% par rapport à l'année précédente, la France reprend la tête du classement des producteurs européens de vin, tandis que son éternel rival, l'Italie, a vu sa production diminuer de 17% à 42 Mhl (notamment à cause des arrachages). L'Espagne arrive en troisème position, à 36,5 Mhl (- 9%).

Ces évolutions à la production devraient se traduire par une légère hausse des prix à la production, entre 5 et 10%. Une hausse qui sera bienvenue pour les producteurs, après 3 années de vaches relativement maigres.

La production cumulée des 16 pays producteurs de l'Union est elle en légère baisse (-2%), à 160,3 Mhl.

Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Cognac

En 2011, les exportations de vins & spiritueux français ont dépassé les 2,44 milliards de bouteilles, pour un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires (en hausse de 10,5%). Soit l'équivalent de 41 Airbus A380.

4 origines représentent 70% des ventes à l'export:  Bordeaux, Bourgogne, Champagne et Cognac (l'alcool charentais représente les deux tiers des exportations de spiritueux français, soit 3,1 milliards d'euros).

Le Bordeaux représente 16% des exportations en volume et 29% en valeur. Le Champagne représente 8% de volumes mais 31% de la valeur.

Merci l'Oncle Sam, merci la Chine!

Les États-Unis constituent toujours le premier marché à l'exportation des vins de l'Hexagone, avec des ventes de  avec 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2011.

Ils précèdent le Royaume-Uni et la Chine - ce dernier pays a vu ses ventes exploser l'an dernier: +52%  à 857 millions d'euros de ventes.

 

00:00 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité, IVV Pro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.