24/02/2012

Le Pavillon Rouge sous capsule à vis

Château Margaux - un domaine qu'on ne peut pas taxer d'avant-gardisme échevelé - vient d'annoncer les résultats des essais de Pavillon Rouge embouteillé sous capsule à vis. Ils sont très positifs.

capsule à vis,vin,margaux,pavillon rouge

Pavillon Rouge

L'administrateur-gérant du domaine, Paul Pontallier, ne fait pas mystère de ses déboires passés avec le bouchon de liège; il parle de "déception" et de "frustration" (alors qu'on peut imaginer que la maison n'achète pas des bouchons premier prix).

C'est qu'il est d'autant plus triste de voir un vin gâché par le goût de bouchon lorsqu'il s'agit d'un vin choyé comme le second vin de Château Margaux. Voila un témoignage qu'on n'est pas prêt de lire sur le site de Planète Liège.

Depuis 2002, date de ses premières expérimentations avec les bouchages dits alternatifs, Paul Pontallier a aussi essayé le synthétique, mais n'a pas été convaincu. Pas du tout. La capsule à vis, par contre, a été à la hauteur se ses attentes. Il estime avoir maintenant assez de recul pour passer bientôt au stade de la commercialisation. A quoi servirait d'expérimenter si ce n'était pour utiliser les résultats dans la pratique, au service du vin et du consommateur?

Et à quand une capsule sur le premier vin?

00:19 Écrit par In Vino Veritas dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.