14/03/2012

Le Pape racheté

Il ne s'agit pas d'une OPA sur le Vatican, mais d'une transaction viticole.

Le propriétaire de Château Haut-Bailly, l'Américain Robert Wilmers, vient de se porter acquéreur du Château Le Pape, distant d'un peu moins d'un kilomètre, et toujours en Pessac Léognan.

La proxiité n'empêche pas la diversité: alors qu'Haut Bailly est majoritairement planté de cabernet sauvignon, Le Pape, lui, fait la part belle au Merlot. 

Les deux domaines resteront séparés.

00:56 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité, Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.