19/04/2012

On manque de Sherry!

Le sherry n'ayant plus le vent en poupe sur la dernière décennie, et les cours du raisin n'étant plus de nature à assurer une bonne rentabilité, bon nombre de viticulteurs de Jérez ont profité des primes européennes à l'arrachage, ces trois dernières années. Sur 10.000 ha, presque 4000 ont ainsi été arrachés.

Mais aujourd'hui, les excédents passés ayant été peu ou prou absorbés, il semble que certains producteurs en viennent à manquer de vin.

A se demander ce qu'il faut recommander aux viticulteurs. Si les cours remontent, sans doute devront-ils replanter!

L'Europe leurs retirera-t-elle alors leurs subventions?

07:33 Écrit par In Vino Veritas dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.