05/12/2012

Louis Jaboulet est décédé

Capture-d’écran-2012-11-26-à-19.23.09-591x360.pngFin Juin, il venait d’avoir 100 ans. Le bel âge pour cet homme qui a remis sur pieds l’une des plus belles maison de négoce rhodanienne. Louis Jaboulet s’est éteint la semaine dernière.

Cette disparition vient clôturer la formidable aventure de la famille Jaboulet avec la maison éponyme Paul Jaboulet Ainé. En 1834, Paul Jaboulet (1807-1864) se prend d’amour pour les terres de la région et décide d’acheter quelques lopins de terre. Privilégiant travail de la vigne et qualité de la vinification, les fils du fondateur, Henri et Paul, seront développer l’activité. D’ailleurs, Paul l’ainé, donnera le nom à la maison Jaboulet. Louis Jaboulet reprendra les reines du domaine en 1940 alors que son père était démobilisé dans les chasseurs alpins. Il aura l’intelligence et la passion pour développer la maison de négoce vers des vins de haut de gamme avec notamment la volonté de faire de la cuvée « La Chapelle » la marque emblématique de la maison. Il sera récompensé avec la fabuleux 1961, millésime mythique qui propulsera l’Hermitage La Chapelle dans le cercle très fermé des vins les plus chers de la planète.

En 1977, il laisse son fils Gérard géré le domaine. D’entrée de jeu ce dernier réalisera le plus beau millésime de sa trop courte carrière, le 1978. Gérard disparu à l’âge de 55 ans en 1997 laissant derrière lui nombres d’héritiers aux objectifs fort différents qui entrainera la vente de la maison à la famille Frey. Aujourd’hui, Caroline Frey, jeune œnologue et directrice de La Lagune à Bordeaux et de Paul Jaboulet Ainé souhaite redonner toutes ses lettres de noblesses à cette fantastique maison.
http://www.anthocyanes.fr/

08:55 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.