14/12/2012

Parker vend Wine Advocate à des Singapouriens

C'est notre confrère Vincent Pousson qui l'annonce: Robert Parker a vendu la majorité des parts dans Wine Advocate à des investisseurs singapouriens... mais pas pour rien. On parle de 15 millions de dollars US. Le gourou de Monkton croit-il  à ce point au développement des marchés asiatiques? Ou bien a-t-il simplement décidé de se reposer et de boire sa cave?

Comme Vincent, nous espérons bien que ce retrait sonne le glas de tous les gourous, qu'ils s'appellent Parker ou autrement.

Mais si sur la notoriété de Parker se greffe demain l'entregent de communicateurs habiles, notamment face à des consommateurs émergents, on ne peut exclure le pire: c'est à dire, que la population des buveurs crédules explose.

Ce qu'à Bacchus ne plaise...

09:03 Écrit par In Vino Veritas dans Etats-Unis, Humour, Tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.