22/12/2012

Un restaurant qui aime le vin... et qui le prouve!

Oui, on peut faire mieux, beaucoup mieux que prendre 300 à 700% de marges sur le vin pour compenser le fait 

 1° qu'on arrive pas à proposer des plats à un prix assurant la rentabilité (alors que c'est tout de même pour bien manger qu'on vient au restaurant;

 2° qu'avec des marges aussi exorbitantes, bon nombre de consommateurs ne consomment plus de vin ou juste les entrées de gammes, vendues encore trop cher, et qui vous font souvent préférer l'eau.

Les charges, le stockage, les taxes ont bon dos. Une cave qui "tournerait" mieux serait plus rentable.

 Et je le prouve avec "Les Grands Buffets", à Narbonne.

IMG_1794.jpg

 

Le coin est improbable (près de la piscine municipale, dans une zone commerciale à l'entrée de la ville), et l'extérieur ne paie pas de mine; mais en termes de qualité des produits, de choix, d'accueil, de décoration, de service (avec notamment une salle spéciale pour les enfants)... l'offre est très soignée.

Et le restaurant peut faire jusqu'à 1.200 couverts par jour, avec les terrasses!

Si je vous en parle, cependant, ce n'est pas pour tout ça, mais pour sa politique vin: le restaurant, qui s'est spécialisé dans les vins du Languedoc et du Roussillon, vend tous les vins (une centaine de références) au prix domaine.

Mieux, les clients qui commandent un carton de 6 d'un vin qu'ils ont bu à table se voient offrir cette bouteille! Et une sommelière est là pour vous conseiller - elle tient aussi le Bar à Vins au sous sol (un ancien bowling ou l'on trouve sans doute aujourd'hui parmi les meilleures "quilles" de France).

Mais comment est-ce possible? Quel est leur secret? Qu'ont-ils de plus que les autres restaurateurs?

IMG_1828.jpg

La sommelière ne demande qu'à vous aider dans votre choix

 

Curieusement, quand M. Privat, le propriétaire, explique sa formule à ses collègues, il ne les convainc guère. Auraient-ils une autre conception de la comptabilité? Ses chiffres sont éloquents, pourtant: du jour où il a appliqué les "prix domaine", son débit de vins a augmenté de 50%! J'ai pu constater de mes yeux qu'à toutes les tables autour de la mienne, les clients consommaient une ou deux bouteilles de vin - une chose devenue assez rare, en France, de nos jours. La crise, qu'on invoque si facilement pour expliquer la mévente des vins au restaurant, aurait-elle épargné Les Grands Buffets? Non, c'est juste que les Narbonnais savent compter.

Le pire, c'est que certains vignerons refusent même de livrer Les Grands Buffets au motif que leurs vins seraient trop bon marché à la carte, ce qui leur alliénerait les restaurants du voisinage!

Qu'ils fassent comme bon leur semble, j'en boirai d'autres, et quand je repasserai en famille à Narbonne, je sais où j'irai manger...

Les Buffets, Rond-point de la Liberté F-11100 Narbonne,
+33 4 68 42 20 01 (pour les Fêtes,
il est plus prudent de réserver)

Hervé Lalau

 


10:26 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité, IVV Pro, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.