12/01/2013

Millésime Bio: 20 ans, l’âge de la maturité

 

logo_millesime_bio.png

Ils étaient moins de 10 exposants il y a 20 ans, aujourd’hui le salon est devenu le 3éme évènement de vin en France derrière Vinexpo et Vinisud. Les entreprises de la première heure sont toujours là, mais elles ont été rejointes par toute la diversité et la richesse que propose cette filière. Cette année les productions de11 pays sont présentes, on y retrouve des vins parmi les plus renommés, des structures de négoce, des artistes, des coopératives… Chacun de ces femmes et hommes de la vigne qui œuvrent, tous les jours, pour défendre leur terroir, respecter l’environnement, et rendre accessible au plus grand nombre leur production. Les vins biologiques ne sont plus en marge, ce n’est plus une «niche» réservée à quelques initiés. Chacun peut désormais avoir accès à ces vins qui expriment pleinement leurs origines. Et la mise en place du règlement européen de vinification biologique donne enfin un cadre clair à l’identité des vins bio.
Cette année encore, le partenariat avec les évènements organisés par Sud de France Développement comme le FIA et les Rencontres du Muscat, augure un nombre de visiteurs encore plus important. Notre rendez-vous unique du Mondial des vins bio continue à se développer malgré le contexte ambiant qui est plutôt à la retenue. Les vins biologiques ont connu un développement important ces dernières années: en Languedoc-Roussillon leur volume a doublé en 3 ans. Mais les marchés continuent à progresser, et les cours de vins en vrac restent stables et surtout en adéquation avec les coûts de production. Les bons vins trouvent preneur à un prix juste. Tout cela n’est-il pas une preuve de maturité?
www.millesime-bio.com/

 

 

 

12:56 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.