06/10/2013

Les Suisses mettent au point un nouveau cépage résistant à l'oïdium et au mildiou

Divico.jpg

Le Gamaret, le Garanoir, le Diolinoir, c'étaient déjà eux. A savoir l'Agroscope, la station suisse de recherches agronomiques.

Leur dernier né, le Divico, va certainement faire parler de lui: ce cépage rouge est doté d’une résistance élevée au mildiou, à l’oïdium et à la pourriture grise; côté oenologique, il se rapproche de celle du Gamaret.Pas étonnant qu'il y ait un air de famille, puisque le Divico est un croisement entre le Gamaret et le Bronner, obtention de l'Institut de Fribourg, en Allemagne, porteuse des gènes de résistance au mildiou et à l'oïdium de vignes sauvages.

Non seulement Divico présente une résistance élevée au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise, mais sa vigueur et son port semi-érigé le prêtent bien au palissage; sa productivité moyenne, comparable à celle du Gamaret, ne nécessite pas de régulation systématique de la récolte. En revanche, son débourrement, sa floraison et sa véraison  précoces, peuvent exiger une protection contre les oiseaux.

Cette nouvelle obtention sera disponible chez les pépiniéristes suisses dès 2015.

14:54 Écrit par In Vino Veritas dans Actualité, Tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.