20/04/2014

Rosé Désiré

C'était le dernier échantillon d'une dégustation de quinzaine de rosés qui ne nous avait réservé jusque là que peu de bonnes surprises. L'ami Marc Vanhellemont et moi, qui travaillions cette fois en binôme, avions juste épinglé l'excellent Luberon de La Citadelle (non, pas la Cicadelle!) et la surprenante syrah tunisienne du Domaine Phénicia.

Et voila qu'arrive le Côte du Jura "Rosé d'Eté" 2013 de Désiré Petit. Désiré, il l'était. Mais surtout bien pinot noir, avec son joli nez de fraise écrasée, ses épices aussi. Assez vineux, il allie fraîcheur et souplesse, il est ample et long à la fois. Il termine en beauté cette séance quelque peu décevante.

2517854648.JPG

Photo Marc Vanhellemont

Il faut se rendre à l'évidence: quel que soit le succès commercial de cette couleur, tous les rosés ne sont pas bons, ni intéressants. Pas plus que dans les autres couleurs, en définitive.

Hervé Lalau

Plus d'info: Désiré Petit, Pupillin

13:35 Écrit par In Vino Veritas dans Jura | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.