09/05/2014

Reuilly Les Poëte 2012, un rosé comme on en fait peu

 

Le nez est déroutant: pêche blanche, anis, on croirait un blanc. Normal, c'en est! Du pinot gris, précisément.

La robe confirme: c'est du blanc taché de pelure d'oignon. Pourtant, en bouche, déboulent de jolies notes de cerises juteuses et craquant sous la dent, qui justifient à elles seules la mention de rosé sur l'étiquette. A noter aussi la belle charpente acide et la pointe de salinité en finale. Un rosé qui sort de l'ordinaire. Un Reuilly.

photo.JPG

Hervé Lalau (avec Daniel Marcil et Marc Vanhellemont)

00:38 Écrit par In Vino Veritas dans Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reuilly, pinot gris, rosé |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.