25/02/2008

Le Cognac, une affaire d'exportation

On dit que nul n'est prophète en son pays: c'est le cas, manifestement, du Cognac en France: en 2007, sur 158 millions de bouteilles expédiées, seules 5% sont consommées en France. Ses ventes dans l'Hexagone ont même baissé de 23% l'an dernier.

Heureusement, il y a l'Amérique (les rappeurs noirs en raffolent) et l'Asie. 

Il est surprenant de constater que des gens de culture si diverses ont pu adopter un produit qui, dans son pays de production, fait figure de produit de niche. Les chiffres sont là: toute la production de Cognac n'atteint pas la consommation française de whisky.

Cognac ringard en France, Cognac tendance aux States! Comme le produit n'est pas en cause (il est virtuellement immuable, de par son procédé de fabrication), on ne peut retenir qu'une seule explication: la force du marketing. 

Ce n'est pas exactement ce que l'on peut souhaiter demain pour le vin. Ne dites jamais jamais - avec le développement des grandes marques transnationales  (même en France, pays des terroirs), ce sera certainement notre lot dans quelques décennies. 

  

 

 

11:01 Écrit par In Vino Veritas dans Cognac | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |